Quand les femmes ne prêtent plus à la médisance, elles s’y adonnent. Augier Emile

Quand les femmes ne prêtent plus à la médisance, elles s’y adonnent.
Les Lionnes pauvres
Citations de Emile Augier
Emile Augier

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.