Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle – Sur l’esprit gémissant en proie aux longs en Baudelaire Charles

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis.
Les Fleurs du Mal (1857), LXXVIII – Spleen
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.