Quand je mourrai, soyez-moi secourables – … – Epaulez-moi, recouvrez-moi de feuilles vives – Que j Rousselot Jean

Ajouter un commentaire

Quand je mourrai, soyez-moi secourables – … – Epaulez-moi, recouvrez-moi de feuilles vives – Que je m’ y trompe encore un peu.
Les Moyens d’existence (1934-1974)
Citations de Jean Rousselot
Jean Rousselot

Laisser une réponse