Quand je me sens mourir du poids de ma pensée,
Quand sur moi tout mon sort assemble sa rigueur, Desbordes-Valmore Marceline

Ajouter un commentaire

Quand je me sens mourir du poids de ma pensée,
Quand sur moi tout mon sort assemble sa rigueur,
D’ un courage inutile affranchie et lassée,
Je me sauve avec toi dans le fond de mon coeur !
Mélanges et fragments (1830), L’Absence
Citations de Marceline Desbordes-Valmore
Marceline Desbordes-Valmore

Laisser une réponse