Quand j’étais enfant, j’appar­tenais à l’espèce des poids lourds, difficiles à vaincre, difficiles à Alain Emile-Auguste Chartier, dit

Quand j’étais enfant, j’appar­tenais à l’espèce des poids lourds, difficiles à vaincre, difficiles à remuer, lents à s’émouvoir. Aussi il arrivait souvent que quelque poids léger, maigre de tristesse et d’ennui, s’amusait à me tirer les cheveux, à me pincer, et avec cela se moquant, jusqu’à un coup de poing sans mesure qu’il recevait et qui terminait tout. Maintenant, quand je reconnais quelque gnome qui annonce les guerres et les prépare, je n’examine jamais ses raisons, étant assez instruit sur ces malfaisants génies qui ne peuvent supporter que l’on soit tranquille. Ainsi la tranquille France, comme la tranquille Allemagne, sont à mes yeux des enfants robustes, tourmentés et mis enfin hors d’eux-mêmes par une poignée de méchants gamins.
Propos sur le bonheur (1928)
Citations de Emile-Auguste Chartier, dit Alain
Emile-Auguste Chartier, dit Alain

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.