Quand il est mort, je me suis aperçu que ce n’était pas lui que je pleurais, mais les choses qu’il f Bradbury Ray

Ajouter un commentaire

Quand il est mort, je me suis aperçu que ce n’était pas lui que je pleurais, mais les choses qu’il faisait. J’ai pleuré parce qu’il ne les referait jamais.
Fahrenheit 451 (1955)
Citations de Ray Bradbury
Ray Bradbury

Laisser une réponse