Quand elle me mènerait aux honneurs, je ne puis consentir à suivre une route toute tracée. Gide André

Quand elle me mènerait aux honneurs, je ne puis consentir à suivre une route toute tracée.
Si le grain ne meurt (1926)
Citations de André Gide
André Gide

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.