Quand elle lui prenait le bras, elle se laissait aller à s’alanguir, à trébucher, pour lui mieux man Duhamel Georges

Quand elle lui prenait le bras, elle se laissait aller à s’alanguir, à trébucher, pour lui mieux manifester sa confiance, son abandon, son amour.
Chronique des Pasquier (1933-1945)
Citations de Georges Duhamel
Georges Duhamel

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.