Puis ses jambes et ses bras se prirent d’une inertie atroce avec un fourmillement profond comme quan Loti Louis Marie Julien Viaud, dit Pierre

Puis ses jambes et ses bras se prirent d’une inertie atroce avec un fourmillement profond comme quand on s’est engourdi dans une position fausse.
Le Matelot (1893)
Citations de Louis Marie Julien Viaud, dit Pierre Loti
Louis Marie Julien Viaud, dit Pierre Loti