Prends soin que du procès la fureur ne t’entraîne – A diviser un tout dont tu fais la moitié: – Caton Denys

Prends soin que du procès la fureur ne t’entraîne
A diviser un tout dont tu fais la moitié:
La colère engendre la haine,
Et par l’esprit de paix on nourrit l’amitié.
Distiques de Caton, Livre premier, XXXVI
Citations de Denys Caton
Denys Caton

À lire aussi  Séverine émergea de ce chaos sans autre sentiment que celui d'une honte intolérable. Il lui semblait Kessel Joseph