Pourvu que je ne parle ni de l’autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des ge Beaumarchais Pierre Augustin Caron de

Pourvu que je ne parle ni de l’autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni de l’opéra, ni des autres spectacles, je puis tout imprimer librement, sous la direction, néanmoins, de deux ou trois censeurs.
Le Mariage de Figaro (1784)
Citations de Pierre Augustin Caron de Beaumarchais
Pierre Augustin Caron de Beaumarchais

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.