Pour un malheureux, c’est déjà beaucoup d’admettre qu’à chaque jour suffit sa peine. Duval André

Pour un malheureux, c’est déjà beaucoup d’admettre qu’à chaque jour suffit sa peine.
Le Mercenaire (1961)
Citations de André Duval
André Duval