Pour t’attacher un ami, vends, s’il le faut, jusqu’au jardin de ton père ; ne crains pas de brûler l Saadi Musluh al-Din

Ajouter un commentaire

Pour t’ attacher un ami, vends, s’ il le faut, jusqu’ au jardin de ton père ; ne crains pas de brûler les meubles de ta maison ; fais du bien même à ton ennemi, et ferme avec une bouchée de pain la gueule du chien qui veut te mordre.
Le Jardin des Roses, I
Citations de Musluh al-Din Saadi
Musluh al-Din Saadi

Laisser une réponse