Pour ne pas avouer l’amoindrissement de territoire et de puissance que nous devons à Bonaparte, la g Chateaubriand François René, vicomte de

Ajouter un commentaire

Pour ne pas avouer l’ amoindrissement de territoire et de puissance que nous devons à Bonaparte, la génération actuelle se console en se figurant que ce qu’ il nous a retranché en force, il nous l’ a rendu en illustration.
Mémoires d’outre-tombe (1848)
Citations de François René, vicomte de Chateaubriand
François René, vicomte de Chateaubriand

Laisser une réponse