Plutôt la foi qui apaise que la raison qui soucie – même au prix d’un perpétuel infantilisme mental: Onfray Michel

Plutôt la foi qui apaise que la raison qui soucie – même au prix d’un perpétuel infantilisme mental: voilà une opération de passe-passe métaphysique à un coût monstrueux!
Traité d’athéologie (2005)
Citations de Michel Onfray
Michel Onfray

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.