Plus je vois les hommes, moins je les aime; si je pouvais en dire autant des femmes, tout serait pou Byron George Gordon, lord

1 Commentaire

Plus je vois les hommes, moins je les aime; si je pouvais en dire autant des femmes, tout serait pour le mieux.
Citations de George Gordon, lord Byron
George Gordon, lord Byron

Une réponse à “Plus je vois les hommes, moins je les aime; si je pouvais en dire autant des femmes, tout serait pou Byron George Gordon, lord”

  1. dicocitations

    Il y un onzième commandement interdisant aux femmes de lire, et le plus étrange, c’est qu’elles ne semblent pas l’avoir transgressé… Mais cela n’a guère d’importance pour elles, les pauvres – car lire ou ne pas lire n’empêchera jamais un jupon de se soulever.

    Dictionnaire de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8809]

    Je ne puis m’empêcher de penser que la menace de l’Enfer engendre autant de damnés que la sévérité du code pénal d’une humanité inhumaine engendre de scélérats. L’homme est né avec un corps passionné, mais avec une tendance instinctive, bien que secrète, à aimer Dieu avec les principales forces de son esprit.

    Dictionnaire de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8808]

    Je méprise et abhorre les saints et les sujets d’une moitié des impostures que je vois dans les églises et les palais… Soyez assuré que c’est, de tous les arts, le plus artificiel, le moins conforme à la nature, celui par lequel on agit le plus sur la bêtise humaine.

    Dictionnaire de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8807]

    Le temps des rois disparaît à grands pas. Le sang coulera comme de l’eau, les larmes comme la brume, mais les peuples finiront par l’emporter. Je ne vivrai pas pour le voir, mais je le pressens.

    Dictionnaire de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8806]

    L’Amérique est un modèle de force, de liberté et de modération – avec toute la rudesse et la vulgarité de son peuple.

    Dictionnaire de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8805]

    Je suis tellement convaincu des avantages qu’il y a à observer l’humanité au lieu de lire des ouvrages la concernant, et aussi des conséquences néfastes du séjour permanent en Angleterre avec tous les préjugés étriqués d’un insulaire, que je trouverais opportun d’établir une règle obligeant à envoyer nos jeunes gens passer un trimestre à l’étranger, chez les rares alliés que nous ont laissé nos guerres.

    Dictionnaire de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8804]

    Il n’y a pas de liberté en Europe – c’est certain – de plus, c’est une partie de globe qui a fait son temps.

    Dictionnaire de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8803]

    Tous les hommes sont congénitalement des scélérats – et je regrette seulement que, n’étant pas un chien, je ne puisse les mordre.

    Dictionnaire de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8802]

    Les revues et les magazines constituent, dans la meilleure hypothèse, une lecture éphémère et superficielle.

    Dictionnaire de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8801]

    Je ne situe assurément pas très haut la Poésie sur l’échelle de l’intelligence… Cela peut paraître de l’affectation, mais c’est réellement mon opinion – c’est la lave de l’imagination, dont l’éruption évite le séisme.

    Dictionnaire de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8800]

    Ici sont déposés les restes d'un être qui posséda la beauté sans vanité, la force sans insolence, le courage sans férocité, et toutes les vertus de l'homme sans ses vices. Cet éloge, qui ne serait qu'une plate et insignifiante flatterie s'il s'adressait à des cendres humaines, n'est qu'un juste tribut à la mémoire de Boatswain, chien, né à Newfoundland, en mai i8o3, mort à Newstead-Abbey, le 18 novembre 1808.

    Oeuvres complètes de Lord Byron
    [ Lord Byron ]
    [Lien permanent citation n° : 8799]

    Répondre

Laisser une réponse