Peu à peu, cependant, la rosée froide se dissipe, la brume s’évapore au soleil. Daudet Alphonse

Peu à peu, cependant, la rosée froide se dissipe, la brume s’évapore au soleil.
Les Contes du lundi (1875)
Citations de Alphonse Daudet
Alphonse Daudet

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.