Perdre, si on ne meurt pas, ceux avec qui on a commencé la vie, c’est le destin de l’homme ; mais c Littré Emile

Ajouter un commentaire

Perdre, si on ne meurt pas, ceux avec qui on a commencé la vie, c’est le destin de l’homme ; mais c’est ce que ce destin a de plus dur.
Dictionnaire de la langue française (1863-1872)
Citations de Emile Littré
Emile Littré

Laisser une réponse