Pendant longtemps j’ai imaginé que toutes les pâtissières avaient les cheveux en sucre, blond véniti Coffe Jean-Pierre

Ajouter un commentaire

Pendant longtemps j’ai imaginé que toutes les pâtissières avaient les cheveux en sucre, blond vénitien ou roux, le visage recouvert de sucre-glace, les lèvres comme des cerises confites, les yeux entourés de réglisse et le cou enroulé de papier dentelle.
Au secours le goût (1992)
Citations de Jean-Pierre Coffe
Jean-Pierre Coffe

Laisser une réponse