Pauvre bouquet, fleurs aujourd’hui fanées, – Nous vieillissons sans nous quitter jamais. – Car Véron Pierre

Ajouter un commentaire

Pauvre bouquet, fleurs aujourd’ hui fanées,
Nous vieillissons sans nous quitter jamais.
Car votre aspect, après bien des années,
Me parle encor du doux temps où j’ aimais.
Le bouquet fané
Citations de Pierre Véron
Pierre Véron

Laisser une réponse