Pas de plus ample chant que le chant qui finit. – Pas de plus douce main que la main qui s’enfuit. Jouve Pierre Jean

Pas de plus ample chant que le chant qui finit. – Pas de plus douce main que la main qui s’enfuit.
Commentaires
Citations de Pierre Jean Jouve
Pierre Jean Jouve

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.