Parfois, les gens s’imaginent que le Dieu les a frôlés du dos de la main. Ca les rend encore plus ci Djian Philippe

Parfois, les gens s’imaginent que le Dieu les a frôlés du dos de la main. Ca les rend encore plus cinglés et encore un peu plus perdus.
50 contre 1 (1981)
Citations de Philippe Djian
Philippe Djian