Parfois de grands malheurs sont ramenés par nos semblables à des proportions raisonnables, et les au Claudel Philippe

Ajouter un commentaire

Parfois de grands malheurs sont ramenés par nos semblables à des proportions raisonnables, et les autres ne nous aident jamais tant que lorsqu’ils dégonflent comme des vessies de poissons, nos forts élans de désespoir.
Quelques-uns des cent regrets (1999)
Citations de Philippe Claudel
Philippe Claudel

Laisser une réponse