Pareilles à des fleurs étranges, à des fleurs qui nageraient, les ombrelles de soie rouge, verte, bl Maupassant Guy de

2 Commentaires

Pareilles à des fleurs étranges, à des fleurs qui nageraient, les ombrelles de soie rouge, verte, bleue ou jaune des barreuses s’ épanouissaient à l’ arrière des canots.
La Femme de Paul
Citations de Guy de Maupassant
Guy de Maupassant

2 réponses à “Pareilles à des fleurs étranges, à des fleurs qui nageraient, les ombrelles de soie rouge, verte, bl Maupassant Guy de”

  1. Cochonfucius

    Ombrelles pouvant servir de voiles.

    Répondre

Laisser une réponse