Par les bois du djinn où s’entasse de l’effroi – Parle et bois du gin ou cent tasses de lait froi Allais Alphonse

Ajouter un commentaire

Par les bois du djinn où s’ entasse de l’ effroi
Parle et bois du gin ou cent tasses de lait froid.
Citations de Alphonse Allais
Alphonse Allais

Laisser une réponse