Par les aumônes on s’attache les coeurs; par la pénitence on se fait pardonner ses péchés. Gûys Henri

Ajouter un commentaire

Par les aumônes on s’ attache les coeurs; par la pénitence on se fait pardonner ses péchés.
Voyage en Syrie: peinture des moeurs musulmanes, chrétiennes et israélites (1855)
Citations de Henri Gûys
Henri Gûys

Laisser une réponse