Otez-la moi, cette vie odieuse et insupportable, car, dans le désespoir où vous me jetez, la mort se Prévost Antoine François Prévost d’Exiles, dit l’abbé

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.