Ordinairement, la cervelle se vidait par le nez; les intestins, par une incision dans le flanc; le c Poe Edgar Allan

Ajouter un commentaire

Ordinairement, la cervelle se vidait par le nez; les intestins, par une incision dans le flanc; le corps était alors rasé, lavé et salé; on le laissait ainsi reposer quelques semaines, puis commençait, à proprement parler, l’ opération de l’ embaumement.
Nouvelles histoires extraordinaires (1857), Petite discussion avec une momie
Citations de Edgar Allan Poe
Edgar Allan Poe

Laisser une réponse