Or, messieurs, la comédie – Que l’on juge en cet instant, – Sauf erreur, nous peint la vie – Du bon Beaumarchais Pierre Augustin Caron de

Ajouter un commentaire

Or, messieurs, la comédie – Que l’ on juge en cet instant, – Sauf erreur, nous peint la vie – Du bon peuple qui l’ entend. – Qu’ on l’ opprime, il peste, il crie, – Il s’ agite en cent façons: – Tout finit par des chansons.
Le Mariage de Figaro (1784), V, 19
Citations de Pierre Augustin Caron de Beaumarchais
Pierre Augustin Caron de Beaumarchais

Laisser une réponse