Or les lois se maintiennent en crédit, non parce qu’elles sont justes, mais parce qu’elles sont lois Montaigne Michel Eyquem de

Ajouter un commentaire

Or les lois se maintiennent en crédit, non parce qu’ elles sont justes, mais parce qu’ elles sont lois. C’ est le fondement mystique de leur autorité; elles n’ en ont point d’ autres.
Essais, I, 26
Citations de Michel Eyquem de Montaigne
Michel Eyquem de Montaigne

Laisser une réponse