On vit avec l’idée qu’il peut se passer quelque chose de grave. On prend les transports en commun, o Despentes Virginie

On vit avec l’idée qu’il peut se passer quelque chose de grave. On prend les transports en commun, on se met en terrasse pour fumer une clope, on va voir un concert. On va danser. Et on sait désormais que parfois, on ne reviendra jamais chez soi.
Vernon Subutex, Tome 3 (2017)
Citations de Virginie Despentes
Virginie Despentes

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.