On sent que si une révolution quelconque brisait les mailles du réseau administratif, réglementaire, Lyautey Louis Hubert Gonzalve

On sent que si une révolution quelconque brisait les mailles du réseau administratif, réglementaire, qui nous tue, notre race n’est pas finie et qu’il y aurait encore de beaux jours pour elle.
Lettres du Tonkin et de Madagascar: 1894-1899 (1920), 11 novembre 1894
Citations de Louis Hubert Gonzalve Lyautey
Louis Hubert Gonzalve Lyautey

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.