On s’étonne que la mante religieuse dévore son mâle après l’amour. Il ne manque pourtant pas de femm Rey Etienne

On s’étonne que la mante religieuse dévore son mâle après l’amour. Il ne manque pourtant pas de femmes qui en font autant.
De l’amour de Stendhal
Citations de Etienne Rey
Etienne Rey

À lire aussi  La ressource de ceux qui n'imaginent pas est de conter. Vauvenargues Luc de Clapiers, marquis de