On s’accommoderait aisément des chagrins, si la raison ou le foie n’y succombait. Cioran Emil Michel

On s’accommoderait aisément des chagrins, si la raison ou le foie n’y succombait.
Syllogismes de l’amertume (1952)
Citations de Emil Cioran
Emil Cioran