On rougirait bientôt de ses décisions, si l’on voulait réfléchir sur les raisons pour lesquelles on Voltaire François Marie Arouet, dit

Ajouter un commentaire

On rougirait bientôt de ses décisions, si l’ on voulait réfléchir sur les raisons pour lesquelles on se détermine.
Lettre de 1719.
Citations de François Marie Arouet, dit Voltaire
François Marie Arouet, dit Voltaire

Laisser une réponse