On peut déclamer sa maladie ou réciter la mort des autres, mais sa mort propre, on la meurt toujours Jankélévitch Vladimir

Ajouter un commentaire

On peut déclamer sa maladie ou réciter la mort des autres, mais sa mort propre, on la meurt toujours avec naturel.
Le Je-ne-sais-quoi et le presque rien (1980)
Citations de Vladimir Jankélévitch
Vladimir Jankélévitch

Laisser une réponse