On ne subit pas le salut. On le fait. Clemenceau Georges