On ne connaît jamais un être, mais on cesse parfois de sentir qu’on l’ignore. Malraux André

Ajouter un commentaire

On ne connaît jamais un être, mais on cesse parfois de sentir qu’ on l’ ignore.
La Condition humaine (1933)
Citations de André Malraux
André Malraux

Laisser une réponse