On n’a que l’âge de ses obsèques. Blanche Francis