On dresse deux autels de gazon. L’encens fume, le sang des victimes coule. Fénelon François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.