On cherche ce qu’il dit après qu’il a parlé; – Et je lui crois, pour moi, le timbre un peu fêlé. Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit

On cherche ce qu’il dit après qu’il a parlé; – Et je lui crois, pour moi, le timbre un peu fêlé.
Les Femmes savantes (1672), II, 7, Chrysale
Citations de Molière
Molière