On assure que Despréaux et son ami Racine trempèrent dans l’élection de l’abbé de Mauroy, par le seu Alembert Jean le Rond d’

On assure que Despréaux et son ami Racine trempèrent dans l’élection de l’abbé de Mauroy, par le seul motif d’écarter Fontenelle, son concurrent.
Eloges, J. Test. de Mauroy
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.