Oh qu’il est doux pour un coeur bien né d’être obligé d’aimer ce qu’il aime, de pouvoir satisfaire à Florian Jean-Pierre Claris de

Ajouter un commentaire

Oh qu’ il est doux pour un coeur bien né d’ être obligé d’ aimer ce qu’ il aime, de pouvoir satisfaire à la fois et sa tendresse et sa vertu!
Gonzalve de Cordoue (1791)
Citations de Jean-Pierre Claris de Florian
Jean-Pierre Claris de Florian

Laisser une réponse