Oh! qu’il est cruel d’aimer alors qu’on est séparé de l’être qu’on aime! bien peu de coeurs ont conn Hugo Victor

Ajouter un commentaire

Oh! qu’ il est cruel d’ aimer alors qu’ on est séparé de l’ être qu’ on aime! bien peu de coeurs ont connu cette douleur dans toute son étendue, parce que bien peu de coeurs ont connu l’ amour dans toute sa profondeur.
Han d’Islande (1823)
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse