Oeil humide, bras morts, tout respirait en elle – Les langueurs de l’amour, et la rendait plus be Musset Alfred

Ajouter un commentaire

Oeil humide, bras morts, tout respirait en elle
Les langueurs de l’ amour, et la rendait plus belle.
Premières Poésies (1828-1835), Don Paez
Citations de Alfred Musset
Alfred Musset

Laisser une réponse