O mes petites amoureuses, – Que je vous hais ! – Plaquez de fouffes douloureuses – Vos tét Rimbaud Arthur

Ajouter un commentaire

O mes petites amoureuses,
Que je vous hais !
Plaquez de fouffes douloureuses
Vos tétons laids !
Poésies (1870-1871), Mes petites amoureuses
Citations de Arthur Rimbaud
Arthur Rimbaud

Laisser une réponse