O ma tristesse, comme tu vas loin pour pleurer ! Tellement loin au point que je te salue quand tu re Léotard Philippe

O ma tristesse, comme tu vas loin pour pleurer ! Tellement loin au point que je te salue quand tu reviens, morte ou vivante, que tu me captures, tôt ou tard, que tu m’inclines.
Clinique de la raison close (1997)
Citations de Philippe Léotard
Philippe Léotard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.