Nul chemin n’est mauvais qui touche à sa fin, sauf celui qui mène au gibet. Cervantès Miguel de

Nul chemin n’est mauvais qui touche à sa fin, sauf celui qui mène au gibet.
Les Nouvelles exemplaires (1613), El licenciado Vidriera
Citations de Miguel de Cervantès
Miguel de Cervantès