Nous vivions un grand roman de geste, dans la peau de personnages fantastiques, au fond desquels, dé Céline Louis-Ferdinand Destouches, dit

Ajouter un commentaire

Nous vivions un grand roman de geste, dans la peau de personnages fantastiques, au fond desquels, dérisoires, nous tremblions de tout le contenu de nos viandes et de nos âmes.
Voyage au bout de la nuit (1932)
Citations de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Laisser une réponse