Nous nous figurions – Que la vague immobile et lourde des sillons – Ne laissait rien flotter! Mais l Rostand Edmond

Nous nous figurions – Que la vague immobile et lourde des sillons – Ne laissait rien flotter! Mais les plaines racontent, – Et la terre, ce soir, a des morts qui remontent!
L’Aiglon (1900)
Citations de Edmond Rostand
Edmond Rostand

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.